Les SiAVS 29 et 35 : 2 pôles au service de l’insertion


Le pôle communication/interprétation pour une accessibilité au quotidien

Ce pôle apporte une aide à la communication aux personnes sourdes et malentendantes en respectant et en s’adaptant au mode de communication de chacun : Langue des Signes Française (L.S.F.), oral, communication mixte, prise de notes ou Langage parlé Complété (L.P.C.).

Composé d’interprètes en LSF, le pôle communication/interprétation peut aussi faire appel à d’autres professionnels dans les départements 29 et 35 selon les besoins des personnes ou des structures.
Les principaux objectifs du pôle sont :
• d’assurer l’accessibilité dans le cadre de multiples situations de communication de la vie quotidienne : notaire, administration, école, santé, participation à une conférence, etc.
• d’animer des permanences téléphoniques à Rennes, Brest et Quimper afin de permettre aux personnes sourdes d’avoir des échanges téléphoniques via les interprètes.
>> Contacter le service

 

Le pôle social pour accompagner les démarches

Composé d’une équipe de travailleurs sociaux bilingues, ce pôle accueille, accompagne, informe et assure la médiation vers les structures de droit commun et les partenaires sociaux. Il offre aux usagers un accueil adapté ainsi que des permanences sociales à Rennes, Brest et Quimper. Le pôle est également à disposition des partenaires pour assurer une médiation, une aide à la communication, un relais…

Par ailleurs, le service propose aux personnes sourdes des actions collectives : visites culturelles,  ateliers cuisine, ateliers de loisirs créatifs, ballades…

>> Contacter le service

    

 

Le cadre

Les SiAVS 29 et 35 ont reçu un agrément du CROSMS (Comité Régional de l’Organisation Sociale et Médico-sociale) en 2006. Les textes de référence qui encadrent leur activité sont notifiés dans un arrêté du Conseil Général 29 et 35 :

  • le Code de l’Action Sociale et des Familles
  • la loi du 11 février 2005, pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées
  • le décret du 11 mars 2005 relatif aux conditions d’organisation et de fonctionnement des SAVS

Les services sont financés principalement par le Conseil Général du Finistère et d’Ille-et-Vilaine selon les modalités définies dans les contrats d’objectifs.

Le public

Dans le respect du projet associatif, le service répond aux demandes des adultes quelle que soit leur surdité (légère, moyenne, sévère ou profonde) et quel que soit leur mode de communication (LSF -Langue des Signes Française, retranscription écrite ou répétition orale). Les personnes accueillies doivent bénéficier d’une orientation de la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées, située au sein des MDPH).

L’équipe

Sur le pôle social, interviennent des travailleurs sociaux bilingues. Sur le pôle communication/interprétation, interviennent des interprètes LSF et des interfaces de communication. Les compétences de cette équipe sont en adéquation avec nos valeurs associatives, en ce sens où elle assure une traduction adaptée à la personne et une médiation avec son environnement, avec les partenaires.

Localisation et zones d’intervention

Les SiAVS sont situés à BREST, QUIMPER et RENNES. Ils ont une vocation départementale et accompagnent les usagers au plus près de leur environnement local : près de la moitié des rendez-vous ont lieu hors des locaux de l’URAPEDA.

Financement

Nos SiAVS sont financés par les Conseil Généraux 29 et 35. Une participation à hauteur de la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) peut être demandée aux usagers sourds. La PCH est versée par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Un devis peut être établi pour les structures.